Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?

Cigarette électronique ego stardustDe plus en plus de personnes songent aujourd’hui à arrêter de fumer. Les raisons en sont nombreuses : le prix du tabac ne cesse d’augmenter et les risques sur la santé du fumeur comme sur celle de son entourage sont de mieux en mieux connus.

Pour beaucoup de ces fumeurs souhaitant arrêter de fumer, la cigarette électronique représente un espoir de pouvoir se débarrasser rapidement de cette habitude.

Alors, comment arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique? Quels conseils pratiques peut-on donner à ceux qui souhaiteraient essayer cette méthode pour ne plus fumer ? Quels sont les premiers résultats ? Essayons de faire le point dans cet article de synthèse consacré au sujet.

Commençons en préambule par rappeler que ni les pharmaciens ni les médecins ne recommandent d’utiliser la cigarette électronique pour s’arrêter de fumer. Il s’agit plutôt d’un mode de sevrage personnel à essayer comme les autres techniques qui existent actuellement sur le marché (patchs, gomme à mâcher, …) et qu’il ne faut pas bien entendu abuser du tabac : c’est-à-dire de fumer une cigarette électronique en plus de sa consommation habituelle de tabac par exemple !

De même, les conséquences précises de l’usage de cette nouvelle technologie sur la santé ne sont pas encore connues même si les premiers constats poussent à remarquer que les cigarettes électroniques continent beaucoup moins de produits toxiques que les cigarettes traditionnelles.

Quels sont les avantages de la cigarette électronique pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer ?

Les avantages sont nombreux :

- le prix tout d’abord : fumer une cigarette électronique revient sur le long terme moins cher que d’utiliser des patchs par exemple.
- la cigarette électronique permet de doser soi-même la nicotine qui sera utilisée : diminuer la dose au fil du temps permet de se déshabituer par palier sans ressentir un manque
- la cigarette électronique car elle reprend la gestuelle du fumeur (porter une cigarette à la bouche, la ternir en main) rend possible enfin un sevrage en douceur.

Bien entendu, il ne faut pas penser que fumer une cigarette électronique permettra de s’arrêter comme par enchantement de fumer. Il faut qu’il y ait une forte volonté personnelle derrière ce projet et il faut se donner les moyens de réussir, c’est-à-dire en suivant par exemple de près sa consommation à la fois en cigarettes électroniques, mais aussi en cigarettes dites “normales”.

De même, nous ne pouvons que vous conseiller la prudence dans les modèles que vous utiliserez car il ne se valent pas tous. Prenez bien le temps de lire les différents comparatifs qui existent sur le sujet pour choisir un modèle qui vous convient et qui vous permettra de doser au mieux le taux de nicotine que vous utiliserez par exemple. De cette façon, vous pourrez diminuer par palier votre consommation.

Des études encore peu nombreuses mais encourageantes :

Peu d’étude – à cause de la faible ancienneté du phénomène ont pu être consacrées aux résultats du sevrage grâce à l’utilisation de la cigarette électronique.

Le Docteur Riccardo Polosa de l’université de Catane en Italie vient toutefois de publier en juin dernier des résultats plutôt encourageants : sur 300 participants fumant au moins 10 cigarettes par jour, un peu plus de 8% a pu arrêter de fumer après avoir utilisé une cigarette électronique pendant quelques mois.

Ces résultats sont intéressants mais sont à nuancer, ce que les détracteurs de cette étude ne se privent pas de faire en faisant remarquer que naturellement – c’est-à-dire sans rien faire et en prenant un échantillon de 100 fumeurs – une proportion presque identique de personnes arrêtent de fumer brutalement sans aucune aide !

On se situerait donc ici dans la moyenne, ni plus ni moins. Il ne faut toutefois pas juger sans intérêt cette étude qui montre aussi que la cigarette électronique permet de réduire – chez certains fumeurs – leur consommation de tabac. Si vous jetez un œil à des forums spécialisés, vous pourrez toutefois constater que beaucoup de fumeurs ont pu diminuer voire même totalement arrêter leur consommation de tabac après être passé par l’étape de la cigarette électronique – en particulier les gros fumeurs, ceux qui sont à plus de 2 paquets par jour.

La cigarette électronique devait continuer à toucher de plus en plus d’utilisateurs dans les mois et les années à venir. Même si les effets scientifiques ne sont pas encore clairement démontrés dans l’aide au sevrage, il est certain que la cigarette électronique joue un rôle comportemental important. Arrêter de fumer grâce à cette nouvelle façon de fumer n’est donc pas une utopie à condition bien entendu de se donner les moyens de réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>