Les dangers de la cigarette électronique sur la santé

La cigarette électronique et la santé

La cigarette électronique crée-t-elle une dépendance, tout comme la cigarette ordinaire ?

La réponse est oui et non.

Si vous ne fumez pas, vous ne devez pas commencer, l’utilisation d’une cigarette électronique ne change rien à la dépendance que crée la nicotine. Cependant, il faut néanmoins relativiser les choses, en particulier avec les dosages en nicotine  à 0 mg. Si ne fumez pas mais que vous avez envie de vous offrir une cigarette électronique pour profiter des arômes fruités par exemple, vous pouvez très bien choisir les saveurs qui vous font envie tout en adoptant le dosage inexistant en nicotine. De cette façon, vous ne risquez pas la dépendance à la nicotine, l’utilisation de la cigarette comme accessoire ne crée pas de dépendance.

Si vous êtes déjà fumeur et que vous souhaitez passer à la cigarette électronique, vous ne développerez pas d’addiction plus forte. Vous choisissez un dosage nicotinique qui vous convient en fonction de vos habitudes et vous pouvez ainsi vous épargner tous les produits toxiques contenus dans le tabac et dans le papier à cigarettes. Néanmoins, il est important d’être clair sur un point. Si vous optez pour un dosage nicotinique, quel qu’il soit, vous entretenez votre dépendance à la nicotine. Si la cigarette électronique évite à vos poumons de se couvrir d’une couche de goudron, l’usage de nicotine dans ces cigarettes n’empêche pas l’addiction. De fait, la cigarette électronique n’entraîne pas de dépendance supplémentaire à la nicotine, elle permet même de réduire cette addiction en proposant différents dosages, de plus en plus faibles, jusqu’à 0 mg pour, pourquoi pas, se sevrer définitivement de cette addiction.

La cigarette électronique pousse-t-elle à consommer plus de nicotine ?

Cette question est légitime. Tous les fumeurs ont cette angoisse : comment être sûr que je ne vais pas plus vapoter que ce que je fumais ? Cette question vient du fait de la différence de fonctionnement entre la cigarette ordinaire et la cigarette électronique. Prenons la cigarette ordinaire, vous l’allumez, vous la fumez et vous l’écrasez. Une fois qu’elle est écrasée, vous n’êtes plus tenté de reprendre un hit puisqu’elle est terminée. La cigarette électronique, elle ne s’écrase pas, elle est donc toujours à disposition. Cependant, vous ne devez pas vous inquiéter, cette petite angoisse, tous les vapoteurs l’ont eu et il s’avère que dans les faits, le problème ne se pose pas vraiment.

La cigarette électronique est bien plus lourde qu’une cigarette ordinaire, de ce fait, on ne garde pas la cigarette électronique à la bouche, on a plutôt tendance à la reposer. La puissance du hit et la chaleur de la vapeur offrent pratiquement la même sensation que les cigarettes ordinaires, le réflexe est donc de poser la cigarette et de l’oublier pour un moment. Vous avez peut-être remarqué que certaines fois, nous allumons une cigarette ordinaire, prenons deux ou trois hits et nous la laissons se consumer. Avec la cigarette électronique, c’est exactement la même chose sauf qu’elle ne se consume pas et donc n’est pas gâchée.

Autre point important, dans le cas où nous gardons la cigarette ordinaire en main, on peut être tenté de fumer un maximum, justement pour éviter le gâchis, avec la cigarette électronique ce problème ne se pose plus. La cigarette électronique vous libère de la contrainte d’une cigarette qui se consume quoi que vous fassiez, vous constaterez rapidement qu’au lieu des 8 à 12 hits que vous prenez sur une cigarette ordinaire, vous passerez à un nombre plus restreint sur la même plage horaire avec la cigarette électronique.

La cigarette électronique peut-elle rendre malade ?

Voilà une question que se posent de nombreux futurs vapoteurs, les produits des e-liquides, la fumée, tout cela peut-il rendre malade ? Vous trouverez plus bas un descriptif complet des différentes substances contenues dans les e-liquides et un résumé d’une étude scientifique sur la vapeur des cigarettes électroniques, sachez déjà que, en dehors de la nicotine, considéré comme un produit addictif non recommandé pour la santé, les autres produits ne sont absolument pas dangereux.

En ce qui concerne les dosages nicotiniques, il faut prendre certains points en compte. La nicotine, nous l’avons dit, est un produit addictif, si vous ne fumez pas et que vous prenez un e-liquide dosé en nicotine, vous mettez votre santé en danger puisque vous vous exposez à l’addiction.

Pour les fumeurs qui souhaitent passer à la cigarette électronique, une comparaison claire vous aidera à comprendre que la cigarette électronique risque moins de vous rendre malade qu’une cigarette ordinaire. Vous avez sans doute déjà fait l’expérience d’un gros mal de tête ou de nausées après avoir fumé un trop grand nombre de cigarettes. Ces désagréments sont liés en partie à la fumée mais également à la nicotine. Si la nicotine est présente dans certains dosages, il est quasiment impossible de subir les mêmes dérangements. En effet, la cigarette électronique diffuse la même dose de nicotine dans votre corps que votre consommation habituelle de cigarettes, mais la diffusion est beaucoup plus lente dans l’organisme, vous ne risquez donc pas de vous intoxiquer.

Si vous passez directement de la cigarette ordinaire à un dosage 0 mg pour la cigarette électronique, vous pouvez en revanche ressentir tous les effets liés au manque, à savoir le stress ou encore des maux de tête. En ce qui concerne les e-liquides, le seul fait notable est l’assèchement de la bouche, il est donc conseillé de boire plus d’eau que d’ordinaire au début du vapotage, le temps que le corps s’habitue.

Une réflexion au sujet de « La cigarette électronique et la santé »

  1. tanit

    Aidez-moi s’il-vous-plaît !
    Je suis vraiment perdue… en effet je suis une « petite » fumeuse puisque je fume 5 à 6 cigarettes par jour, dosées à 0,6 gr de nicotine. J’ai donc attentivement suivi les recommandations et acheté en conséquence une recharge dosée à 6 mg. Aucun effet. Je suis donc passée à 11 mg, mais je n’ai toujours pas la même sensation en bouche au moment de l’inhalation. Dois-je passer à 16 mg ? Je crains le surdosage nicotinique dans ce cas… Je ne sais plus quoi faire !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>