tousser avec la cigarette électronique

Quand je vapote, je me mets à tousser, que faire ?

tousser avec la cigarette électroniqueVoilà une question que se posent de nombreux vapoteurs. Passer à la cigarette électronique peut-être très facile pour certains, mais pour d’autres l’expérience peut-être un peu plus compliquée.

Tout d’abord sachez que la toux lors du vapotage peut venir de plusieurs facteurs. Il est important de ne pas se dire d’emblée que le vapotage n’est pas pour vous. Au-delà du problème de s’habituer à ce nouveau dispositif, le matériel que vous avez choisi est peut-être en cause.

La première chose à faire est de s’interroger sur le dosage du e-liquide. Si vous avez calculé votre dosage nicotinique tout seul, il se peut que vous ayez fait une mauvaise estimation. Le surdosage en nicotine peut créer des nausées, des maux de tête mais aussi des quintes de toux. Vous pouvez donc essayer en tout premier lieu de réduire votre dosage en nicotine.

Toujours en lien avec le e-liquide, peut-être avez-vous mal choisi le gout de votre liquide. Si vous êtes habitué à fumer des blondes légères et que vous passez au liquide saveur tabac brun sans filtre, les quintes de toux peuvent apparaître. Prenez donc soin de bien lire les descriptions des e-liquides pour en trouver un qui vous convient.

Autre possibilité, la résistance. Il faut savoir que la résistance est responsable de force du hit et de la densité de la vapeur. Si vous avez choisi une résistance faible, vous obtenez un hit plus fort et une vapeur plus dense, cela se ressent dans la gorge et peut créer des quintes de toux pour ceux qui ne sont pas habitués. Au contraire, si vous choisissez une résistance forte, vous diminuez la force du hit et la densité de vapeur, ça peut être la solution pour vous éviter les quintes de toux.

Vous l’avez vu, il existe de nombreuses causes de quintes de toux, néanmoins il est important de vous rappeler que les produits contenus dans les e-liquides ne sont pas dangereux, en dehors de la nicotine que vous choisissez et qui est un produit qui crée une addiction.

Dernière possibilité, si vous commencez à peine le vapotage, il se peut que vous n’ayez pas bien vidé votre matériel. En effet, certains modèles sortent des usines de fabrication avec un peu de liquide dans le matériel. Ce liquide n’est pas dangereux mais il n’est pas agréable en bouche et peut engendrer des quintes de toux. Pour vous assurer que le problème ne vient pas de là, videz votre matériel et soufflez pour faire sortir tout le liquide. Si vous utilisez un tank, soufflez très fort par là où vous aspirez normalement.

Si vous utilisez un cartomiseur, soufflez fort par l’extrémité et si vous le voulez vous pouvez aussi le nettoyer à fond avec un chiffon propre et sec en tournant le chiffon dans le cartomiseur.

Si vous utilisez un clearomiser, dévissez la résistance, rincez à l’eau tiède ou chaude, séchez avec un chiffon propre et laissez reposer quelques heures pour que tout soit bien sec.

Remplissez à nouveau votre matériel et essayez à nouveau. N’oubliez pas qu’il vous faut un petit temps d’adaptation pour vous habituer, vous vapoterez bientôt sans aucun problème et vous oublierez vite vos anciennes cigarettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>