Le manque de cigarette

Y a t’il une sensation de manque en utilisant la cigarette électronique ?

Le manque de cigaretteIl est  très rare que les fumeurs n’aient pas envie d’arrêter de fumer. D’ailleurs, la plupart d’entre eux ont déjà essayé sans succès. Le problème majeur, lorsqu’on essaye d’arrêter de fumer, est de gérer la sensation de manque.

Cette sensation de manque est liée à plusieurs choses, la nicotine bien évidemment qui est une substance très addictive, mais aussi la gestuelle. Porter la cigarette à la bouche et tirer une “taffe” est un geste très rapidement assimilé par l’organisme comme un geste réconfortant. Quand on prive l’organisme de nicotine et qu’on supprime la gestuelle réconfortante, alors le stress et la sensation de manque se font ressentir.

La cigarette électronique est une bonne solution pour s’éviter toutes les substances toxiques contenues dans le tabac et dans le papier à cigarettes, mais tous ceux qui sont tentés d’essayer ce type de cigarettes se posent la même question : la sensation de manque se fait-elle ressentir ?

L’absence de manque liée à la présence de nicotine dans le liquide de la cigarette électronique :

Le liquide des cigarettes électroniques, aussi appelé e-liquide, contient de la nicotine à différents dosages. Il est donc possible de choisir son dosage de nicotine en fonction de ses besoins et de sa consommation de cigarettes ordinaires. Les cigarettes électroniques ne contiennent pas de produits toxiques comme la cigarette ordinaire, seule la nicotine est dangereuse sur le long terme et en grande quantité. Le fait qu’il existe différents dosages permet de réduire progressivement sa consommation de nicotine. Le plus faible dosage est de 0 mg, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de nicotine du tout dans le liquide. La sensation de manque n’intervient pas dans le processus de sevrage puisque la réduction du dosage est progressive, l’organisme d’habitue doucement, sans choc et donc sans frustration.

L’absence de manque liée à la conservation du rituel du geste :

Le geste est aussi une partie de l’addiction à la cigarette. La cigarette électronique permet de conserver ce rituel apaisant et de le laisser perdre son intérêt tout seul. Une fois que l’addiction à la nicotine a disparu grâce à la réduction progressive du dosage, il est possible de continuer à vapoter.

Les dosages à 0 mg offrent toujours la même sensation, à savoir la fumée tiède et le goût des arômes sans les produits toxiques. Une fois que le corps est habitué à fonctionner sans nicotine, le rituel comportemental de porter la cigarette à la bouche perd de son intérêt tout seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>